Le blog des cofondateurs de SAFTI

Hollande annonce une réforme bienvenue des plus-values immobilières

La presse comme la classe politique ont salué la semaine dernière la mémoire de Pierre Mauroy (décédé le 7 Juin à 84 ans) rappelant notamment qu’il avait été l’artisan du tournant de la rigueur de François Mitterrand en 1983.

Il semblerait qu’un an après son élection, François Hollande se convertisse lui aussi au réalisme économique.

Le mois dernier déjà,  il annonçait qu’il assouplissait sa réforme des plus-values mobilières suite au mouvement des Pigeons et au boycott des investisseurs étrangers. Les entrepreneurs/investisseurs ne seront donc pas taxés à 60% ou plus lors de la revente de leurs entreprises mais à un taux bien plus raisonnable de l’ordre de 40% (en fonction notamment de la durée de détention des titres).

Le chef de l’Etat a annoncé hier lors de l’émission Capital  sur M6 qu’il souhaitait faire évoluer la fiscalité sur les plus-values immobilières et revenir à la version antérieure.

« On aura plus besoin d’attendre 30 ans pour être exonéré d’impôts » lors d’une cession immobilière » a-t-il indiqué.
« On va ramener ça à 22 ans, ce qui était le système précédent, et il y aura même un abattement exceptionnel pour l’année 2014… et si le gouvernement informe correctement le Parlement, on pourra même avoir une application dès le 1er Septembre » a-t-il précisé.

Ces annonces sont excellentes et vont permettre de redynamiser durablement le marché des résidences secondaires et de l’investissement dans l’ancien.

Quant à l’exonération à venir dans les prochains mois, il y a fort à parier qu’elle va créer un véritable électrochoc sur ces marchés au bénéfice des vendeurs, des acheteurs… et des conseillers en immobilier !

Mots clés de l'article , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *